Des conseils pratiques pour un périple réussi au Chili

Sur la côte du Pacifique de l’Amérique du Sud, le Chili partage des frontières avec le Pérou, la Bolivie et l’Argentine. Il s’étend sur une superficie de 756 102 km2 et a pour capitale Santiago. Il fait partie des pays du Cône du Sud et la culture européenne y est fortement affirmée. Si vous planifiez de faire un voyage sur mesure au Chili, certaines informations essentielles sont à prendre en compte. Tout d’abord, il est à savoir que le climat n’est pas le même dans chaque région.

Au Nord, par exemple, le temps est sec et tempéré. La meilleure période pour y aller va de décembre à mars. Au centre, par contre, le climat est méditerranéen. Ainsi, il serait préférable d’y faire un séjour de décembre à avril. Cela vous permettrait d’éviter les pluies. Le Sud chilien, quant à lui, est plus polaire. De ce fait, la visite de cette partie du territoire se fait vers la fin du mois de novembre jusqu’au début de mars. Concernant l’île de Pâques, le temps y est favorable de novembre à mai. En général, l’exploration de la nation chilienne va alors de novembre à avril.

Le savoir-vivre chilien

Pour les Chiliens, une seule bise suffit lors des salutations. Si vous avez l’habitude d’en faire deux ou trois, vous ressentirez un petit manque, mais vous vous y ferez à la longue. Le vouvoiement est une pratique particulière des habitants. Entre eux, ils se vouvoient, mais par contre, ils tutoient les inconnus. En fait, le « vous » signifie le respect, la distance et le manque d’intimité.

En outre, il est coutume de vouvoyer quelqu’un issu d’une « classe élevée ». Durant vos voyages sur mesure au Chili, finissez toujours votre assiette si une personne vous invite à manger chez lui. Faire le contraire serait impoli. Par contre, essuyer son plat avec un pain n’est pas recommandé, car cela n’est pas très propre. Lors de vos courses, des jeunes vous aideront à mettre vos paquets dans des sacs plastiques. Pour les remercier, donnez-leur un peu d’argent. Ces genres de mini-service sont courants dans certains endroits tels que les supermarchés ou les stations-service.

Le parc national Del Paine, une destination immanquable

Entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie, le parc national Torres Del Paine conserve des paysages, des écosystèmes, différentes espèces animales et végétales, et une diversité génétique du massif Del Paine. Il y a quatre zones biotiques, à savoir le « Mattoralpré-andin », la « forêt magellanique décidue », « la steppe patagone » et le « désert andin ». La faune de la réserve est composée de 26 espèces de mammifères, 118 espèces d’oiseaux, 6 espèces de reptiles, 3 espèces d’amphibiens et 2 espèces de poissons indigènes. Quant à sa flore, vous pourrez observer le Mulinumspinosum, l’Escalloniarubra, et bien d’autres arbustes. Par ailleurs, vous aurez également la possibilité d’admirer le lac Pehoé dans ce même endroit. Même si le Rio Paine est sa principale ressource, le lac Skottsberg l’alimente également. Des guanacos sauvages sont visibles sur les rives du nord.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire