Malgré leur handicap, elles sont mamans

Une femme se déplaçant en fauteuil roulant peut tout à fait devenir mère. Oui, mais même si la société a évolué, laisser à une femme en situation de handicap la responsabilité de prendre soin d’un bébé est toujours sujet à controverse. Quoi qu’il en soit, on rencontre aujourd’hui plusieurs femmes en fauteuil roulant maman de magnifiques petits bébés. Leur désir de devenir mère a été plus grand que leur handicap. Pour une femme, être mère est le projet de toute une vie. Si pour une femme en bonne santé, cette décision doit être longuement réfléchie, elle doit l’être encore plus pour une femme en situation de handicap.

Une nécessité de suivi spécifique

En principe, lorsqu’une femme en fauteuil roulant victime de blessure médullaire tombe enceinte, la grossesse n’est en général pas risquée. Elle n’a donc pas besoin de suivi spécial. Par contre, pour une femme atteinte de paraplégie, la situation est plus compliquée. Elle doit être suivie par un médecin spécialiste afin d’éviter les risques d’infections urinaires et d’escarres. Ces derniers peuvent causer un accouchement prématuré ou une nécrose des tissus. Lorsqu’elles vont accoucher, il faut nécessairement leur administrer une péridurale. En cas de complication, il faut procéder à une césarienne. Dans le pire des cas, les médecins doivent effectuer une extraction instrumentale (ventouse ou forceps).

Une super maman même en fauteuil roulant

Handicap, fauteuil roulant ou pas, toute femme capable d’enfanter et qui désire avoir un enfant ne devrait pas être stoppé par le fait qu’elle ne marche pas. En fait, tout dépend de la capacité physique de la femme à porter le bébé. Il faut néanmoins avouer que se déplacer avec un fauteuil roulant manuel avec un gros ventre n’est pas très pratique. Cela peut également avoir des conséquences sur la santé de la femme, et donc du bébé. Pour résoudre ce problème, il suffit d’utiliser un fauteuil roulant électrique. Ce type de fauteuil est idéal pour les femmes avec un handicap voulant garder leur autonomie pendant leur grossesse. Ce qui est bien avec ces fauteuils c’est qu’ils sont tout aussi pratiques pendant et après la grossesse. Les mamans pourront promener leur bébé en toute sérénité, faire les emplettes sans nécessairement devoir demander de l’aide.

Grossesse et handicap, des associations pour accompagner la maman à la parentalité

Beaucoup de femmes en situation de handicap veulent devenir mères, mais elles ont peur de ne pas être à la hauteur. Pour faire face à cette situation, plusieurs associations sont présentes en France pour les accompagner. Tel est le cas par exemple de l’APF France handicap. Elle représente les personnes en situation de handicap et défend leur droit. Elle dispose de service de suivi de la parentalité de mère présentant un handicap qui souhaite enfanter. Assistantes sociales, médecins, éducateur, psychologue, ergothérapeutes sont mis à leur disposition (mères et enfants) jusqu’au sept ans de ces derniers.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire