Tout savoir sur les extensions

Il existe plusieurs tailles d’extensions à adapter à la nature du cheveu. Le but visé est que l’attache soit invisible et imperceptible au toucher. Les extensions se posent à un centimètre des racines. Plusieurs systèmes de fixation existent :
– Les points d’attache réalisés en kératine de synthèse : extensions ramollies et fixées aux cheveux. Elles durcissent en deux secondes.
– Les extensions « Quickies » : de fines bandes de cheveux sont placées dans une mèche puis fixées via une petite bande autocollante. Cette technique convient à toutes les chevelures et donne du volume. Elle dure plus longtemps puisqu’il est possible de changer la bande collante avant de remonter la mèche.
– Il existe également des techniques à base de colle végétale spéciale cheveux.

Comment se déroule la pose ?

La pose d’extensions dure entre trois et quatre heures incluant le shampoing, le diagnostic, la pose, le séchage et la coupe. La pose est plus rapide avec des « Quickies ».
Pour simplement obtenir un volume supplémentaire, la pose d’une cinquantaine de mèches suffit, effectuée en une heure.
Pendant les trois mois suivant la pose, il faut revenir tous les mois au salon pour couper les nœuds éventuels, effectuer le démêlage des extensions et ôter les petits cheveux naturels coincés dans les extensions. Généralement, lors de l’achat d’extensions, le forfait inclut la pose, l’entretien et la dépose.

Où se faire des extensions à Paris ?

De nombreux salons proposent des forfaits de pose d’extension cheveux à Paris : Porte de Saint-Cloud, Porte de Pantin, Porte de Choisy et République pour ne citer qu’eux.
Quant au prix des extensions, il dépend de la qualité des mèches choisies. En moyenne, pour une extension comprenant entre 100 et 150 mèches arrivant au milieu du dos, il faut se baser sur la somme de 460 euros. Pour des extensions à la kératine, pour 100 mèches, il faut prévoir un budget oscillant entre 550 et 750 euros, suivant la longueur des mèches.
Les Quickies sont vendues au paquet. Pour des mèches à longueur d’épaule, le paquet coûte 130 euros et pour des mèches arrivant au dos, 160 euros, mais un unique paquet est insuffisant.

Comment les entretenir ?

Quand on envisage des extensions capillaires, il faut être consciente qu’elles nécessitent de l’entretien ; leur temps de séchage, par exemple, est plus long. En vacances, particulièrement, avec la piscine et la mer, les soins capillaires seront chronophages. Les extensions naturelles bénéficient des mêmes soins que les cheveux normaux. Il suffit de réaliser des soins plus fréquents pour optimiser leur brillance.
Il est aussi recommander de se brosser les cheveux, matin et soir, à l’aide d’une brosse douce. On peut également faire une large natte avec ses cheveux la nuit afin d’éviter les nœuds.

Combien de temps les garder ?

Les spécialistes préconisent de ne pas garder les extensions plus de trois ou quatre mois. En effet, le cheveu pousse d’un centimètre par mois, ce qui aboutit à la descente du point d’attache qui se trouve à trois ou quatre centimètres des racines. Il peut alors être visible et les cheveux s’emmêlent plus facilement. Le cheveu ayant besoin de respirer, il faut laisser une pose de deux mois environ entre deux poses d’extensions, donc au maximum, trois poses annuelles.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire